Communiqué de presse : Une ville de plus se délaisse du Berger Blanc! Son remplaçant n’est pas une solution viable!

Communiqué de presse : Une ville de plus se délaisse du Berger Blanc! Son remplaçant n’est pas une solution viable!

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

 

Communiqué de presse : Une ville de plus se délaisse du Berger Blanc! Son remplaçant n’est pas une solution viable!

 

Montréal, le 7 mars 2014 – La Société pour la protection des animaux du Canada (SPA Canada) est heureuse d’annoncer qu’une autre ville se départit des services offerts par le Berger Blanc, la fourrière à profit qui avait fait l’objet d’une enquête clandestine en avril 2011. Le contrat entre la Ville de Laval et Le Berger Blanc s’est conclu aujourd’hui à minuit. Bien qu’étant une victoire pour leur campagne contre le Berger Blanc, la SPA Canada demeure insatisfaite quant à la décision de la Ville de Laval.

« Il est outrant de penser que de remplacer un contractant à profit par un autre, permettra de résoudre le problème », se lamente Gabriel Villeneuve, directeur des campagnes. « Le problème demeure que les fourrières à profit sont sous-contractées par des tiers au lieu de relever directement de la responsabilité municipale ». La SPA Canada soutient que ce ne sera que lorsque le contrôle animalier relèvera de la responsabilité de la fonction publique que cela permettra de laisser place au progrès en ce qui a trait à la protection des animaux. Investir dans une solution à long terme devrait être la priorité de la Ville en ce qui concerne les services de contrôle animalier tel que les programmes « capturer-stériliser-relâcher (CSR) » et l’implantation de cliniques de stérilisation à moindre coût, et non pas de prioriser les contrats les moins onéreux.

La SPA souhaite que ce nouveau contrat, une entente de deux ans, ne soit qu’une solution temporaire qui permettra en fin de compte à la ville d’assumer la responsabilité de son contrôle animalier. La Ville de Laval avait annoncé son plan d’ouvrir un centre de contrôle animalier municipal en 2012, cependant la construction d’un tel centre reste à voir. Bien que les plans et objectifs de la Ville de Laval laissent entrevoir de l’espoir, la SPA Canada confirme qu’elle persistera à s’assurer que la Ville maintienne ses promesses.

 

À propos de la SPA Canada :

La SPA Canada est un organisme national sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir la défense des droits de toutes les espèces animales par le biais de l’éducation et la sensibilisation.

 

– 30 –

 

SPA Canada accordera avec plaisir des entrevues aux médias.

Pour plus de renseignements, veuillez composer le

1-877-630-NEWS (6397) ou media@spacanada.org

 

Communiqué de presse : http://zc.vg/8o5bU?m=0