Communiqué de presse : Saisie d’animaux dans une usine à chiots du Québec.

Communiqué de presse : Saisie d’animaux dans une usine à chiots du Québec.

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

 

Communiqué de presse : Saisie d’animaux dans une usine à chiots du Québec.

 

Montréal, 3 septembre 2013 – Une nouvelle saisie de 90 animaux s’est déroulée aujourd’hui dans une usine à chiots située en Montérégie, au Québec. « Une bonne nouvelle pour cette industrie coupable des pires cruautés, mais certainement pas assez pour éradiquer ce commerce barbare, quand on sait que le Québec est la capitale nord-américaine des usines à chiots non réglementées », affirme Gabriel Villeneuve, directeur de campagne et porte-parole de la SPA Canada.

Les usines à chiots produisent des milliers de chiots par année qui sont ensuite écoulés sur le marché par le biais d’animaleries ou de petites annonces sur Internet, ce que les consommateurs ignorent pour la plupart. Heureusement, les chiots finissent par quitter ces bâtiments de l’horreur, mais qu’en est-il de leurs mères? « Derrière le mignon petit chiot existent des milliers de chiennes reproductrices vivant dans des conditions exécrables : cages minuscules remplies d’excréments, pas d’eau et aucun soin vétérinaire », explique Gabriel Villeneuve. La plupart du temps, ces chiennes finissent leur vie « utile » lorsque leur corps abusé ne peut plus se reproduire. Tout, absolument tout, dans ce cycle infernal du commerce des chiens trop peu réglementé, est digne d’un musée des horreurs.

Notons au passage que c’est le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) qui a procédé à cette saisie de chiens, le seul organisme ayant le droit d’effectuer une perquisition de cette nature. En 2012, le gouvernement du Québec a adopté une nouvelle législation exigeant des normes pour la garde et les soins des chiens et des chats « mais, en pratique, ça ne change presque rien pour le bien-être des animaux à grande échelle, précise Gabriel Villeneuve. Cette nouvelle loi demeure une des pires lois de protection des animaux de tous les pays industrialisés au monde. »  La SPA Canada pense que la loi devrait interdire les usines à chiots au Québec, ce qu’elle ne fait pas actuellement. L’organisation va continuer à faire pression pour changer les lois et faire évoluer les mœurs.

 

À propos de la SPA Canada :

La SPA Canada est un organisme national sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir la défense des droits de toutes les espèces animales par le biais de l’éducation et la sensibilisation.

 

– 30 –

 

SPA Canada accordera avec plaisir des entrevues aux médias.

Pour plus de renseignements, veuillez composer le

1-877-630-NEWS (6397) ou media@spacanada.org

 

 

Communiqué de presse: http://zc.vg/8o5bU?m=0