Communiqué de presse : Des activistes agonisants seront aspergés de sang pour dénoncer l’industrie de la fourrure

Communiqué de presse : Des activistes agonisants seront aspergés de sang pour dénoncer l’industrie de la fourrure

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Des activistes agonisants seront aspergés de sang pour dénoncer l’industrie de la fourrure

Montréal, 18 décembre 2020 – La Société pour la protection des animaux (SPA) Canada invite les médias au coup d’éclat médiatique qui se tiendra aujourd’hui à 14h00 à Montréal devant le magasin La Baie centre-ville.

À quoi s’attendre
Sur place des activistes ornés de manteaux de fourrure ensanglantés représentants les animaux utilisés dans l’industrie de la fourrure seront au sol, agonisants de souffrance et tiendront des affiches de sensibilisation choquantes pour sensibiliser la population à la cruauté derrière l’industrie de la fourrure, tout en encourageant le public à boycotter celle-ci.

La Baie cible de choix
Fondée en 1670, La Baie d’Hudson est le plus grand pionnier de la vente de fourrure au Canada. Cette compagnie géante en Amérique du Nord est un adversaire de taille pour les droits des animaux, mais la SPA Canada est prête à continuer sa bataille, aussi longtemps que nécessaire. Rappelons que la cible principale de l’organisme était le Conseil Canadien de la fourrure, avant que ceux-ci ne ferment leurs portes en début d’année. Ce fût une victoire historique pour les animaux, confirmant du même coup le début de la fin de l’industrie de la fourrure au Canada !

Boycotter la fourrure pour les fêtes
Avec l’arrivée du temps des fêtes, ce coup d’éclat médiatique arrive à point. Le but est de sensibiliser les gens afin qu’ils fassent des choix plus éthiques lors de l’achat de leurs cadeaux de Noël. « L’industrie de la fourrure est la pire qui soit. Il est complètement immoral de faire souffrir des animaux de telles sortes, simplement pour bien paraître. Il existe tellement d’autres façons de se tenir au chaud, de façon totalement éthique. Boycottons l’industrie de la fourrure! » encourage Dominique Routhier, directrice générale par intérim et biologiste animale pour la Société pour la protection des animaux (SPA) Canada.

Une cruelle industrie en déclin
Chaque année au Canada, plus de 3 millions d’animaux sont tués pour leur fourrure. 75 % d’entre eux sont des renards et des visons. L’industrie de la fourrure est cruelle et barbare. Les animaux sont gardés dans de petites cages, dans des lieux infects. Ceux-ci sont tués dans d’atroces circonstances, sans aucune pitié. Ceux piégés dans la nature subissent souvent une mort souffrante et longue sans compter toutes les autres espèces animales prises dans les pièges par erreur tels les chiens, les chats, les oiseaux et les animaux sauvages qui ne figurent pas sur la liste règlementaire des animaux pour le piégeage. « De plus en plus de commerces de fourrure ferment leurs portes dues à une chute vertigineuse des ventes. Les consommateurs préfèrent ne pas encourager la cruauté animale. » ajoute Mme Routhier.

Où se rendre pour assister au coup d’éclat
Le coup d’éclat médiatique aura lieu à 14h00 et se tiendra devant le La Baie centre-ville (585 rue Sainte-Catherine O., Montréal, QC).

-30-

À propos de la SPA Canada :

La SPA Canada est le plus grand organisme national sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir la défense des droits des animaux par le biais de l’éducation et la sensibilisation.

Les animaux n’ont pas de voix – Ils ont besoin de nous pour parler en leur nom!  Pour devenir bénévole, membre ou faire un don, contactez-nous au 514-808-7330.

SPA Canada accordera avec plaisir des entrevues aux médias.
Pour plus de renseignements, veuillez composer le 1-877-630-NEWS (6397) ou media@spacanada.org