Communiqué de presse : Victoire historique de la SPA Canada : fermeture du Conseil canadien de la fourrure!

Communiqué de presse : Victoire historique de la SPA Canada : fermeture du Conseil canadien de la fourrure!

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

Communiqué de presse : Victoire historique de la SPA Canada : fermeture du Conseil canadien de la fourrure!

 

Montréal 13 février 2020 – La Société pour la protection des animaux (SPA) Canada est heureuse d’annoncer un moment historique pour les animaux, soit la fermeture du Conseil canadien de la fourrure (CCF), confirmant du même coup le début de la fin de l’industrie de la fourrure au Canada!

 

Un géant meurt

Le CCF avait ses bureaux au 1435 St-Alexandre, suite 1270 à Montréal depuis 35 ans et était le plus important représentant de l’industrie de la fourrure au Canada ayant pour mission de promouvoir, défendre et développer les intérêts professionnels, économiques, sociaux et moraux des travailleurs de l’industrie de la fourrure canadienne, tant à l’intérieur du pays que sur le plan international [1]. Le CCF était situé dans le centre de ce qui est appelé le quartier de la fourrure qui est en fait l’épicentre de cette industrie en Amérique du Nord. En effet, c’est à Montréal que plus de 85 % des vêtements en fourrure sont fabriqués.

 

Un informateur anonyme a contacté la SPA Canada pour faire part de la nouvelle. Après vérification sur place des locaux libres et la confirmation de voisins de bureaux, le seul vestige du Conseil canadien de la fourrure reste leur site Internet. Il semblerait que le CCF serait parti en douce en espérant que personne ne soit mis au courant de la fin de leurs activités. Nos sources nous ont confirmé que l’équipe ainsi que les locaux du CCF avaient déjà dû être réduits par manque d’argent de cette industrie en chute libre. Pas étonnant sachant que l’événement organisé par le Conseil canadien de la fourrure, Style Lab Montreal (anciennement appelé NAFFEM), connu comme étant le plus grand salon de la fourrure au monde n’existe plus depuis quelques années.

 

Victoire pour les animaux

Cette victoire représente un point tournant de l’histoire des avancés pour les animaux et du déclin de l’histoire de l’industrie de la fourrure. La SPA Canada profite de cette victoire pour remercier tous les supporteurs et défenseurs des animaux qui ont participé à ce gain majeur. Le public n’a pas été dupé en lien avec les efforts de l’industrie de la fourrure pour rendre ce commerce « écologique » ou respectueux des animaux! Dans un effort pour gagner l’appui du public, le CCF avait même produit des documents informatifs destinés aux écoles et avait mis en ligne un site Internet ecofourrure.com (furisgreen.com). 

 

Conditions d’élevage et de trappage

« Se tenir au chaud l’hiver, oui. S’habiller à la mode, oui. Mais pas au prix de la cruauté animale », commente Dominique Routhier, directrice par intérim de la SPA Canada et biologiste animale. Les animaux élevés pour la fourrure vivent dans des conditions horribles et ceux piégés dans la nature subissent souvent une mort souffrante et longue sans compter toutes les autres espèces animales prises dans les pièges par erreur tels les chiens, les chats, les animaux sauvages qui ne figurent pas sur la liste des animaux réglementaires pour le piégeage et les oiseaux. Après plus de 400 ans d’existence du commerce de fourrure au Canada, le nombre d’animaux tués et donc la souffrance subie par ceux-ci est inimaginable. À titre informatif, au Canada, les fermes d’élevage d’animaux à fourrure produisent environ 1,7 million de peaux de vison par année! Malgré que le commerce de la fourrure du Canada apporte plus de 800 millions de dollars par année à l’économie canadienne, « la compassion finira par gagner sur le profit et la nouvelle de la fermeture du CCF en est un signe évident », soutient Mme Routhier.

 

Campagne de la SPA Canada

La SPA Canada travaille depuis 12 ans à éduquer et mobiliser le public et les gouvernements sur la cruauté rattachée à l’industrie de la fourrure, faisant de cette campagne dont la cible principale était le CCF, l’une des plus importante pour l’organisation. C’est pour cette raison que la SPA Canada a décidé d’implanter ses bureaux québécois dans le fameux quartier de la fourrure. À la suite des pressions sans relâche de l’organisation, du boycottage du public de plus en plus marqué des produits de la fourrure et de l’intérêt évident pour des produits respectueux de l’environnement, la CCF n’a pu tenir le coup. Encore en mai 2019 dans le cadre de leur « Mois national du don de manteaux de fourrure » [2], la SPA Canada avait organisé des manifestations pacifiques et des séances de distribution de dépliants devant les bureaux du Conseil canadien de la fourrure.

 

Coup d’éclat médiatique vendredi 14 février

Le 14 février prochain, dans le cadre de la 32e année de la Journée nationale contre la fourrure, la SPA Canada avait planifié de faire un coup d’éclat médiatique à midi justement devant les bureaux du Conseil canadien de la fourrure. Cet événement a été déplacé devant le magasin La Baie du centre-ville (sur la rue Sainte-Catherine entre les rues Union et Place Phillips, à Montréal, QC), nouvelle cible nationale de l’organisation dans le cadre de leur campagne pour faire interdire la vente, la production et l’achat de tous les produits de fourrure au Canada.

[1http://www.furcouncil.com/mission_valeurs.aspx

À propos de la SPA Canada :

La SPA Canada est le plus grand organisme national sans but lucratif qui a pour mission de promouvoir la défense des droits des animaux par le biais de l’éducation et la sensibilisation.

 

SPA Canada accordera avec plaisir des entrevues aux médias.

Pour plus de renseignements, veuillez composer le

1-877-630-NEWS (6397) ou media@spacanada.org

 

 

Communiqué de presse : http://zc.vg/8o5bU?m=0